Le Calendula est une incroyable plante aux multiples usages. Dans cet article article je vous parle de cette formidable plante, et je vous donne une recette pour fabriquer un macérat huileux, une infusion et une pommade à base de Calendula.

Le Calendula c’est quoi ?

Le Calendula Officinalis (de son nom botanique) ou Souci, est une plante herbacée très répandue de la région méditerranéenne. On la cultive comme plante ornementale et médicinale. C’est une plante annuelle. Elle a une touffe dressée buissonnante, un peu étalée, avec des feuilles aromatiques, alternes, lancéolées, vert clair, duveteuses. C’est une plante de taille moyenne. En effet elle mesure environ 40 à 60 cm selon les espèces

Le calendula est aussi une excellente plante compagne dans le jardin.

Elle dissuade une variété de parasites. En effet elle est nématicide. C’est-à-dire qu’elle produit des substances néfastes aux nématodes. Plantez-la près des fraisiers, des tomates, des poireaux, de l’ail, ou des oignons.

C’est aussi une jolie fleur comestible.

Ses fleurs ressemblent à de grosses marguerites jaunes, simples ou doubles. Ses pétales étaient autrefois utilisés comme colorant alimentaire, notamment pour le beurre, les sirops ou le riz.

Les semis sont assez faciles, et la récolte des graines à la fin de la saison également. D’ailleurs, il se ressème facilement au gré du vent. Les fleurs qui se succèdent de mai à octobre.

Les coloris sont variés : orange, jaune, abricot, crème, avec le plus souvent le fleuron, au centre, plus sombre.

Il existe une trentaine d’espèces et surtout des quantités de cultivars. Parmi eux il y a : « Lemon Queen » aux fleurs doubles jaune citron, « Orange King » aux fleurs doubles orange soutenu, « Indian Prince » aux fleurs jaune orangé foncé, « Fiesta Gitana » (30 cm) aux fleurs très doubles, « Princesse » aux fleurs alvéolées, « Pacific beauty cream » aux fleurs blanc crème…

Le calendula officinalis est l’une des plantes médicinales les plus connues.

Le calendula a un potentiel d’utilisation pratiquement inégalé. C’est l’une des premières plantes médicinales que j’ai cultivées. C’est, sans aucun doute, l’une des plantes les plus indispensables tout l’herboriste.

Il est utilisé depuis l’Antiquité par les civilisations indiennes, arabes et grecques pour ses propriétés culinaires, médicinales ou colorantes.

À l’époque médiévale, la plante était le remède à tous les maux. Sainte-Hildegarde de Bingen l’avait dédiée à la Vierge, elle la nommait « l’or de Marie ».

Le calendula donne également des indications météorologiques. En effet ses fleurs sont très sensibles à l’hygrométrie. Ainsi, elles s’ouvrent par temps sec et se ferment quand il va pleuvoir.

Au 19ème siècle, les Eclectiques, médecins américains qui prônaient une alternative naturelle à la médecine conventionnelle, utilisaient des onguents au calendula pour apaiser les brûlures et les lésions cutanées.

Les vertus médicinales du calendula

Le calendula est connu pour ses propriétés apaisantes et cicatrisantes lorsqu’il est utilisé en usage externe. Lorsqu’il est utilisé en usage interne, il soulage les maux d’estomac, les problèmes de foie, les maux de gorge et de bouche, ou même les douleurs prémenstruelles.

PropriétésAntiviral, anti-tumoral, anti-inflammatoire, anti-œdémateux et antioxydant.

Utilisé principalement comme une plante médicinale pour la peau, le calendula est une véritable plante de premier secours. J’ai tendance à utiliser cette plante en cas d’irritation et/ou d’inconfort, qu’il s’agisse de légères démangeaisons, de coupures ou d’éraflures. Je fais infuser les sommités fleuries dans de l’huile pour préparer des baumes.

La pommade au calendula fait le bonheur de toutes les peaux, en particulier celles qui sont sensibles, irritées, atopiques et fragilisées !

Elle peut-être utiliser pour nourrir le ventres des mamans (après le premier trimestre). Mais elle peut aussi être utilisée pour réparer et soulager la peau des bébés. La pommade au calendula est traditionnellement utilisée pour réduire l’apparence des cicatrices, l’eczéma et des taches de vieillesse.

Le Calendula a aussi des propriétés anti-inflammatoires.

Les propriétés apaisantes et cicatrisantes du Calendula officinalis ont été prouvées par les équipes de recherche médicale sur les lésions post-chirurgicales et reconnues par les autorités de santé.

Ainsi c’est un puissant et régénérant cutané. Il est donc idéal pour soulager l’inflammation et apaiser les sensations d’échauffement due au coup de soleil. Ses propriétés cicatrisantes et régénérantes accélèrent la nécessaire restructuration de la peau après un coup de soleil.

C’est vraiment une plante extraordinaire pour les plaies superficielles, écorchures et inflammations cutanées. Le Calendula est efficace pour accélérer la cicatrisation. (REMARQUE : si une plaie est infectée, utilisez un antimicrobien puissant tel que le millepertuis (Hypericum) ou Achillea). Les personnes souffrant de psoriasis peuvent également trouver un soulagement dans l’utilisation de pommades et de baumes infusés au calendula.

Un gargarisme préparé à partir de l’infusion refroidie de la plante est également réputé apaiser les maux de gorge et une infusion peut soulager les affections ulcéreuses du tube digestif.

Le calendula est aussi un remarquable lymphatique. Il permet de réduire l’inflammation des ganglions lymphatiques, des kystes sébacés, et on pense même qu’il diminue l’odeur de la transpiration !

Sécurité usage du calendula

Le calendula officinalis interagit avec certains médicaments sédatifs comprenant des composants tels que le clonazépam, le lorazépam, le phénobarbital, le zolpidem, etc. Administré avec ces médicaments, le calendula peut provoquer des cas de somnolences. Également, si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, si vous prenez des médicaments sur ordonnance ou si vous souffrez d’une maladie chronique, il est préférable de consulter un professionnel de la santé avant d’utiliser cette plante ou toute autre plante.

J’ai suivi plusieurs formations d’herboristerie auprès de l’école FloraMedicina, mais je ne suis pas médecin. Les articles de ce blog sont uniquement destinés à des fins d’information et ne doivent pas être considérés comme des conseils médicaux. Avant d’utiliser une plante, vérifiez le dosage, les éventuelles interactions médicamenteuses et les contre-indications. Les informations contenues dans sur ce site ne sont pas destinées à traiter, diagnostiquer. Veuillez consulter votre médecin traitant ou un professionnel de santé au préalable.

Pommade au calendula

Petites lésions, coupures, contusions ? La pommade de calendula est un remède naturel très efficace. Utilisez-la en cas de sécheresse cutanée et de démangeaisons, de piqûres d’insectes et d’écorchures, ainsi que pour l’atténuation des cicatrices et les soins pour bébé.

Pour env. 4 petits pots en verre de 30 ml.

Ingrédients:

  • 1 poignée de fleurs de calendula (fraîches ou séchées)
  • 100 ml d’huile d’olive
  • 20 g de cire d’abeille

Accessoires:

  • Casserole remplie d’eau pour le bain-marie
  • Cuillère
  • Thermomètre
  • Passe-thé
  • Entonnoir
  • 4 petits pots en verre de 30 ml
  • Petit saladier ou verre

Préparation :

Si l’on utilise des fleurs fraîches: lavez et séchez les fleurs, p. ex. à l’aide d’une essoreuse à salade.
Puis, remplissez la casserole d’eau aux 3⁄4 et placer le saladier ou le verre au bain-marie.
Ensuite, versez l’huile d’olive dans le saladier ou le verre. Chauffez-la à un peu plus de 60 °C (point de fusion de la cire d’abeille). Ajoutez la cire d’abeille et faites-la fondre dans l’huile en remuant bien.
Détachez grossièrement les pétales des fleurs de calendula et les ajouter au mélange. Laisser ensuite refroidir le mélange à 40-45°C et maintenir cette tempéranture constante.
Si la température est supérieure, de précieuses substances seront perdues; si elle est inférieure, le processus prendra plus de temps. Remuer constamment jusqu’à ce que le mélange prenne une belle teinte jaune orangé et dégage une forte odeur de fleurs de calendula (à feu doux, les fleurs libèrent leurs essences au bout de 20 minutes environ).
Puis, filtrer le mélange encore chaud à l’aide d’un passe-thé et le verser dans les petits pots en verre au moyen d’un entonnoir.
Enfin, laisser refroidir et laisser prendre la pommade au calendula dans les pots en verre sans couvercle, puis bien refermer les pots.

Durée de conservation

Plusieurs mois. Le mieux est de conserver la pommade au calendula au réfrigérateur et de la prélever avec une cuillère propre et non avec les doigts.

Tisane de calendula

Pour la préparer, une poignée de fleurs de cette plante séchée suffit. Durant la bonne saison (du début de l’été jusqu’à l’automne avancé), ramassez quelques fleurs et faites-les sécher chez vous.

Pour ce faire, placez les fleurs entières en un lieu abrité du soleil et de l’humidité. Les pétales commenceront alors à sécher au bout de 2 jours et à tomber naturellement.
Il est bien sûr possible de se procurer des fleurs séchées chez un herboriste.

Ingrédients:

1 poignée de pétales de calendula séchées
1 tasse d’eau

Préparation :

Placez vos pétales de calendula séchés directement dans la tasse. Puis, versez l’eau déjà chaude et laissez infuser 10 minutes environ. Ensuite, filtrez à l’aide d’une passoire. Enfin, dégustez votre tisane encore chaude.

Également pour enrichir votre tisane et amplifier ses vertus, vous ajoutez un peu de menthe poivrée,
de mélisse, de fleur de tilleul, de camomille et de mauve.

le-calendula-une-plante-merveilleuse-mutliples-proprietes-medicinales-2

Macérat huileux

Vous pouvez utiliser ce macérât huileux pour soigner, soulager et protéger la peau en profondeur, grâce à ses innombrables principes actifs.

Ingrédients:

  • 2 poignées de fleurs séchées de cette plante
  • De l’huile d’olive en quantité suffisante pour remplir un flacon 1 filtre à café

Préparation :

Tout d’abord, placez les pétales dans un flacon en verre, avec un bouchon à vis. Puis, versez l’huile d’olive jusqu’à recouvrir totalement les fleurs.
Ensuite, fermez le flacon et laissez reposer pendant 2-3 semaines.
Enfin, filtrez le tout à l’aide du filtre à café ou d’une étamine.
Versez le macérât huileux dans un récipient ambré, de façon à conserver votre huile infusée de calendula au mieux, en protégeant ses propriétés bénéfiques et son parfum si caractéristique.

Utilisations

Applications BÉBÉ : pour fabriquer une crème pour le change, en tant qu’huile lavante, : pour fabriquer une crème apaisante, …

Applications PEAUX ABÎMÉES : pour fabriquer une crème apaisante pour les pieds, baume à lèvres, baume après-rasage, fluide apaisant visage, lait après-soleil…

Découvrez également

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque *.