La rose trémière est une vivace éphémère ou bisannuelle (formant des feuilles l’année du semis, puis fleurissant la saison suivante). La rose trémière aux longues grappes de fleurs simples à doubles s’épanouie, entre autres, dans les jardins de bord de mer. C’est un bon choix pour un jardin au naturel, car elle se ressème facilement. Il en existe de toutes les couleurs ou presque. On en retrouve des blanches, jaunes, roses, rouges ou pourpre foncé. Ces derniers sont visitées par les abeilles et papillons, et les oiseaux apprécient ses graines en fin d’automne.

Installez-la en fond de massif, devant un mur ou une clôture.

La rose trémière n’a rien à voir avec le rosier : elle appartient à la famille des Malvacées (mauves, hibiscus…). On l’appelle aussi bâton de Jacob, rose à bâton, passerose ou primerose. Elle est reconnaissable à ses somptueuses hampes florales, hautes de 1,5 à 2,5 mètres. Ses fleurs, simples ou doubles, en corolles ou en pompons, offrent une grande diversité de coloris, des plus pastel (blanc, rose pâle, jaune) aux plus vifs (rouge, pourpre, rose), voire foncés (violet, noir). La rose trémière vit généralement 3 ou 4 ans (les parties aériennes meurent à l’automne, et le pied repart au printemps), mais les semis sont aussi spontanés qu’abondants : les plants se renouvellent quasiment sans l’aide du jardinier.

Hauteur: 2 m environ.
Étalement: 40-60 cm.
Sol: tout type de sol bien drainé, de préférence profond et fertile.
Exposition: soleil.

Quand faire germer des graines de roses trémières ?

Le meilleur moment pour semer les graines de rose trémière sous couvert est en avril-mai tandis que pour planter directement à l’extérieur, attendez la fin de mai et le début de juin.

Semis/Plantation de la rose trémière

Plantez-la en début d’automne ou au printemps, tous les 40-50 cm. Déposez les graines à la surface du sol. Puis recouvrez-les les de 2 à 3mm de substrat. Tassez et arrosez en pluie fine. Gardez à mi-ombre et veillez à ce que le terreau reste humide jusqu’à la germination. Si possible plantez en situation abritée si le jardin est exposé au vent.

Entretien de la rose trémière

Arrosez en période estivale sèche pour limiter les attaques de rouille. Coupez à la base les tiges défleuries pour ne pas épuiser les plantes, qui se comportent sinon en bisannuelles. Si vous les laissez former des graines, elles se ressèmeront toutes seules.Divisez en février-mars.
Floraison: de juin à septembre. 

Variétés/Espèces du jardin au naturel: 

Il existe des dizaines de variétés de Alcea rosea. Citons :

  • ‘Chater’s Double’ : fleurs doubles, différents coloris
  • ‘Pleniflora’ : fleurs doubles, différents coloris
  • ‘Crème de cassis’ : fleurs semi-doubles, violettes frangées de blanc
  • ‘Majorette’ : variété naine (70 cm à 1m), différentes couleurs
  • ‘Nigra’ : fleurs simples rouge très foncé, presque noires
  • ‘Summer Carnival’ : à utiliser en annuelle, avec semis en février sous abri ou avril en place
  • Autre espèce, Alcea ficifolia, la rose trémière à feuilles de figuier, se cultive de la même manière que sa cousine.

Mais je vous recommande de privilégiez les formes à fleurs simples de A. rosea. Ces dernières sont plus utiles pour les insectes et les oiseaux.
Maladies et parasites : limaces, pucerons, cicadelles, rouille.

Il existe des roses trémières de toutes les couleurs.

Vous pouvez en acheter / en semer des rouges, des noires ou encore de couleur rose. Il est aussi possible d’acheter des paquets contenants de graines qui donneront des fleurs de couleur jaune, rouge cuivre, rouge vif, rose, rose pâle et blanc.

Mais vous pouvez aussi en récupérer gratuitement ! Soit en participant à un échange de semences. Soit en se baladant dans les ruelles étroites pour glaner quelques petites coques remplies de graines.

Récolter des graines de roses trémières, c’est très facile !

Il faut simplement le faire au bon moment ! La récolte des graines de roses trémières s’effectue idéalement à la fin de l’été ou au début de l’automne. En effet, après la floraison lorsque le support de la fleur est bien sec, c’est le moment parfait pour récupérer des graines de roses trémières et assurer vos prochains semis. Lorsque la plante fane, la base de la fleur se referme sur elle-même. Et c’est ici qu’elle cache ses graines ! Ouvrez délicatement ce qui reste donc d’une fleur fanée, de préférence la plus grosse, retirez la membrane fanée et récupérez tout simplement le contenu. Inutile d’en ramasser des dizaines, 5 ou 6 suffisent pour collecter un bon nombre de graines.

Découvrez également

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque *.