Rien de tel que cultiver ses propres plantes médicinales pour réaliser à quel point elles sont précieuses! Imaginez la fierté de tenir entre ses mains un baume ou une crème fabriqués avec une plante qui provient de votre jardin. Voici quelques plantes généreuses à cultiver au jardin utiles pour les soins de la peau. Un minimum d’entretien et d’amour te permettra de faire de belles récoltes.

Ce sont des plantes magiques, aux propriétés incroyables que l’on peut utiliser de mille et une façons différentes. Ces plantes peuvent être utile à la fois pour fabriquer des recettes de soins de la peau, du corps et même des cheveux. Elles sont non seulement bénéfiques pour la peau, mais elles ont aussi des propriétés thérapeutiques lorsque prises de façon interne!

Voici donc des plantes faciles à cultiver pour les soins de la peau

Vous les avez peut-être même déjà dans votre jardin !

Aloe vera

L’aloès est reconnu pour sa capacité à apaiser et refroidir les brûlures. Le suc d’aloès qui s’écoule naturellement, lorsqu’on incise la feuille, est aussi utilisé dans le traitement des troubles digestifs. Mais c’est le gel, constitué de la pulpe centrale mucilagineuse, qui a fait de l’aloe vera une star de la cosmétique et de la diététique. L’aloe vera est riche en vitamines (A, B1, B2, B3, B6, B9, B12, C, E…), minéraux (calcium, phosphore, potassium, fer, sodium, chlore, manganèse, magnésium, cuivre, chrome, zinc…), enzymes, sucres, acides aminés, lectine, saponines… une composition exceptionnelle !

L‘aloe vera est un ingrédient multi-bénéfices qui est principalement utilisé en cosmétique pour ses vertus hydratantes, apaisantes et réparatrices.

L’aloe vera est si concentrée en actifs, ses bénéfices sur la peau sont tellement nombreux, que la plante
trouverait légitimement sa place au sein d’une multitude de formules de soin ainsi que dans votre jardin.

Cultiver l’aloe vera au jardin

Type : vivace
Saison : été
Propagation : par bouture ou division
C’est aussi une bonne plante d’intérieur. L’aloe vera apprécie les températures ambiantes entre 18° et 21° et craint les basses températures. D’ailleurs, il ne survit plus à partir de -4 °C. Pour s’épanouir, l’aloe vera n’a pas besoin d’un grand contenant.
Soleil : ombre de l’après-midi
Récolte : au besoin pour les maux
Spécificités : Cultivez en pot et rentrez-les à l’intérieur au premier signe de gel.

La menthe

La famille de la menthe est connue pour ses natures aromatiques, qui proviennent des feuilles et des niveaux élevés d’huiles volatiles. Souvent utilisée pour la cuisine, la menthe possède également de nombreuses propriétés médicinales.
Elle aide à soulager les troubles du système nerveux (anxiété, dépression, maux de tête, insomnie, démence). Elle aide à résoudre les problèmes du système digestif : (indigestion, gaz, crampes, nausées, coliques). La menthe a des propriétés antimicrobiennes qui permettent de lutter contre les infections : (bactériennes, virales, fongiques) Elle contribue aussi à dégager le système respiratoire (infection, congestion, asthme).

Cultiver la menthe au jardin

Type : plante vivace
Saison : été
Propagation : par bouturage ou division
Culture : La menthe verte appréciera un sol frais et une exposition à mi-soleil. On espacera les plants tous les 30 cm.
Les plants de menthe sont à déplacer tous les 2/3 ans.
Soleil : plein
Récolte : au besoin, ou avant la floraison à la fin de l’été
Spécificités : La plante dépérira à l’automne et reviendra au printemps.

La lavande

La lavande est une plante mellifère dont les fleurs en épi égayent les paysages de Provence de leur célèbre couleur violette à bleue.

A ce jour la lavande est une des plantes médicinales les plus utilisées en phytothérapie, par exemple pour traiter les troubles nerveux et les insomnies, certaines affections cutanées (eczéma, acné, brûlures légères, piqûres d’insectes…) ou encore pour soulager les douleurs articulaires et rhumatismales.

La lavande est la plupart du temps utilisée pour son parfum. On l’utilise sous forme d’huile essentielle ou d’hydrolat. En aromathérapie, le parfum de la lavande est réputé pour apaiser les états d’anxiété et favoriser l’endormissement.

Au-delà de sa fragrance relaxante, la lavande apporte aux formules d’hygiène et de soin son prodigieux panel d’actifs apaisants et purifiants.

Cultiver la lavande au jardin

Type : Vivace
Saison : été
Propagation : par bouturage
Soleil : plein
Récolte : été, avant que les fleurs ne s’ouvrent complètement
Entretien : Taillez à la fin de l’hiver ou en automne, après la floraison. Coupez des hampes florales pour ne pas épuiser la lavande.
Spécificités : Cultivez-la en pot pour les climats frais. La lavande a besoin d’un sol sec et bien drainé avec peu d’amendements.

La coriandre

La coriandre est une plante aromatique indispensable dans la cuisine asiatique, orientale et indienne.

Les feuilles fraîches, ciselées, s’emploient en fin de cuisson pour parfumer les crudités, les salades, les omelettes, les viandes et beaucoup de plats exotiques.

Les graines, entières ou réduites en poudre, aromatisent les farces, les court-bouillons, les ragoûts, les poissons frits, les marinades, les gibiers, les légumes (riz cantonais, pommes de terre…), les poulets, les pâtisseries. On peut aussi fabriquer des liqueurs ou parfumer divers alcools avec l’essence des graines qui a le goût de l’anis.

Les feuilles et les graines sont souvent utilisées de façon médicinale, notamment pour traiter les problèmes gastriques. Les feuilles de coriandre sont astringentes et ont un effet apaisant et rafraîchissant sur la peau. Elles peuvent être macérées et combinées avec du miel pour un nettoyant apaisant pour le visage, ou combinées avec du yaourt pour un masque facial.

Cultiver la coriandre au jardin

Type : Annuelle
Saison : printemps / automne
Propagation : par semence
Soleil : plein soleil à mi-ombre
Récolte : printemps, avant l’arrivée du temps chaud
Particularités : La coriandre monte facilement en graines par temps chaud.

Achillée millefeuille

Un peu oubliée aujourd’hui, cette jolie fleur a pourtant rendu de grands services en médecine populaire.

L’achillée tire son nom d’Achille, qui aurait découvert et utilisé la plante pour guérir les blessures de ses soldats lors de la guerre de Troie. On l’a aussi appelée herbe à la coupure, herbe à la saignée, herbe-aux-charpentiers, herbe-aux-militaires, saigne-nez, des noms qui indiquent ses emplois traditionnels pour soigner les plaies et blessures de toutes sortes. Le nom de « millefeuille » lui vient du fait que sa feuille est très finement découpée et donne l’impression qu’il y a mille feuilles là où il n’y en a en réalité qu’une seule.

Cette plante arrête les saignements et est idéale pour combattre les infections, tant au niveau des plaies qu’au niveau interne. C’est la plante à laquelle je fais appel lorsque j’ai mal à la gorge.

Cultiver l’Achillée millefeuille au jardin

Type de plante : Plante vivace
Saison : été
Propagation : par graines ou par division
Récolte : été, après que les fleurs soient ouvertes
Spécificités : L’achillée millefeuille est une plante très robuste et tolère bien la sécheresse. Elle se répandra facilement dans le jardin.

Le plantain 

Plantago major est également appelé empreinte de l’homme blanc et pousse presque partout aux États-Unis et au Canada. Cette étonnante « herbe » peut faire face à beaucoup de situations. Elle soulage presque instantanément la douleur d’une piqûre d’abeille ou d’une morsure d’araignée. Le plantain a des propriétés thérapeutiques qui aident à éliminer les échardes et le venin, et c’est un anti-inflammatoire qui permet de traiter de nombreux problèmes de peau.

Cultiver le plantain au jardin

Type de plante : Plante vivace
Saison : fraîche
Propagation : par graines
Soleil : plein soleil à mi-ombre
Récolte : printemps – automne avant l’apparition des fleurs
Caractéristiques : il existe deux variétés de feuilles de plantain : les feuilles larges et les feuilles étroites. Cette plante se disséminera comme le pissenlit si on la laisse monter en graines.

Souci officinal (Calendula officinalis L.) 

Cette plante est facile à cultiver à partir de graines. C’est une plante ancienne connue pour soigner les problèmes de peau et les infections. Elle possède de nombreuses vertus. Elle est particulièrement connue pour ses propriétés anti-inflammatoire, cicatrisante et de régénérant cellulaire, que ce soit pas voie interne pour les muqueuses digestives ou par voie externe pour nombre de problèmes de la peau et des muqueuses.

Sa douceur permet de l’utiliser facilement chez les bébés par voie externe.

Consulter aussi mon article : Crème cutanée polyvalente à base de calendula

Cultiver le Souci officinal (Calendula officinalis L.) au jardin

Type de plante : Annuelle
Floraison : mai , juin , juillet , août , septembre , octobre
Propagation : par graines
Soleil : plein soleil
Récolte : fleurs, avant que la chaleur de la saison ne s’installe.
Spécificités : Les fleurs de calendula ralentiront dans les chaleurs extrêmes, dans les zones tempérées, elles fleuriront jusqu’aux gelées.

Camomille allemande

La camomille allemande (Matricaria recutita) est une plante annuelle qui peut atteindre une hauteur de 60 cm.

La camomille matricaire est connue pour ses vertus anti-inflammatoire (due au bisabolol et au chamazulène), antispasmodique et relaxante. Elle est utile en cas de crampes digestives, menstruelles, coliques du nourrisson. Elle est également reconnue pour ses propriétés sédatives subtiles provenant des flavonoïdes et des huiles volatiles, donc elle est indiquée en cas de nervosité. On peut également en consommer avant de se coucher, car elle apaise.

On peut aussi utiliser la camomille allemande en cosmétique.
En soin du visage, la décoction refroidie donne une bonne mine, utile en cas de teint terne, peaux fatiguées Elle est utilisée dans les shampooings pour éclaircir et donner de l’éclat aux cheveux, notamment aux cheveux blonds.

Également la camomille allemande est sans danger pour les enfants.

Cultiver la camomille allemande au jardin

Type : Annuelle
Saison : été
Propagation : par graines, semis direct au printemps ou à l’automne
Soleil : plein soleil ou ombre partielle
Récolte : les sommités florales (c’est-à-dire des fleurs) juste avant qu’elles commencent à s’incliner vers le bas. Il importe de les cueillir après deux jours de beau temps, en après-midi. 
Spécificités : Arrosez régulièrement, en faisant attention à ne pas trop arroser. Laissez le sol devenir presque sec entre deux arrosages, puis arrosez.

Quelles sont les autres plantes que vous cultivez pour les transformer en soins pour la peau?

Découvrez également

Laissez un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un astérisque *.